Conseils pour la recherche d’emploi dans les métiers créatifs

Quel est votre talent? De quel hobby voulez-vous faire votre métier ? Vous êtes passionné de vidéo, vous avez le talent de Kroll ou vous écrivez des histoires qui arrachent des larmes aux lecteurs ?

Il existe des centaines de métiers créatifs dans lesquels vos compétences et votre passion peuvent s’épanouir. Mais commencer l’un de ces métiers est souvent loin d’être facile. Ces conseils ne vous offriront peut-être pas un contrat en deux temps trois mouvements, mais ils vous rapprocheront du métier de vos rêves.

Un CV qui souligne vos qualités

Un CV original qui attire l’attention est bien plus important dans le secteur créatif. En tant que développeur graphique, il est impossible de remettre un CV ennuyeux en police Arial. Les employeurs attendent par exemple d’un écrivain un CV écrit en proses. Et qu’attendent-ils d’un développeur de jeu ? Il peut se différencier des autres CV en envoyant une démo personnelle par exemple.

Conseil : laissez-vous inspirer par le nombre vertigineux de CV originaux et de lettres de motivation disponibles sur internet, mais ne copiez pas une idée existante. Vous voulez souligner votre créativité, n’est-ce pas ?

Métiers créatifs : pas seulement dans le secteur créatif

En tant qu’esprit créatif, vous rêvez d’une carrière dans une organisation qui partage votre appréciation de l’esthétique et du design. À juste titre, puisqu’une même vision de l’employeur et de l’employé est la meilleure garantie de trouver un job qui donne satisfaction. Mais vous y gagnez aussi en postulant en dehors du secteur créatif. Dans bien d’autres entreprises, on recherche des employés avec un esprit ouvert, une expérience variée et l’œil pour le détail.

Points clés pour les créatifs

Certains profils de créatifs sont réellement recherchés sur le marché du travail, mais cela ne vaut malheureusement pas pour tous les métiers. Beaucoup de jeunes créatifs peinent à trouver un job. « Le problème se situe au niveau de la perception du métier de créatif, pas toujours considéré comme métier », explique Vincent Buyssens, community manager de Antwerp Powered by Creatives. « Ils entendent encore trop souvent ‘qu’ils aiment de toute façon leur métier et qu’ils le feraient donc bien pour un bon prix, ou pire encore, gratuitement’. Les jeunes diplômés ont donc plus de mal à construire leur carrière. »

Vous avez choisi un métier dans le domaine créatif ? Quelles sont vos expériences sur le marché du travail ? Racontez-nous votre histoire #waytowork