Camille Clément, nouvelle CEO for One Month d’Adecco Group : son expérience, sa passion et ses projets

À 22 ans, Camille Clément est devenue la nouvelle CEO for One Month d’Adecco Group. Cette jeune femme ambitieuse est étudiante d’Emlyon en Master of Science in Management et passionnée de culture. Forte de son expérience en tant que CEO, elle nous fait part de sa passion, de ses trucs et astuces ainsi que de ses projets à long terme.

Les principales raisons qui ont poussé Camille à participer

En mars dernier, Camille s’est connectée sur Facebook et a remarqué un post sponsorisé qui évoquait la sélection. Sa première pensée a été d’éviter cette annonce qui est « encore un concours qui sera gagné par une autre personne » et « encore une opération de communication ». Mais son point de vue a littéralement changé lorsqu’elle a entrepris la lecture des témoignages des lauréats précédents. Elle a appris que l’expérience CEO for One Month donne l’opportunité à un jeune de vivre en temps réel un quotidien de CEO, et ce, en toute transparence et confidentialité. La description correspondait à ses compétences. Convaincue, elle a franchi le pas !

Les concurrents : un échange enrichissant

Très impressionnée par la rencontre de ses concurrents au bootcamp, Camille loue ce bel échange sans précédent. « J’ai appris beaucoup de choses à leur contact. J’ai trouvé fantastique d’être parmi les finalistes, venus des quatre coins du monde. Il est très motivant de rencontrer des jeunes ambitieux et bienveillants, car à ce stade-là, tout le monde est déjà gagnant ! Leurs horizons divers m’ont apporté une grande source d’inspiration». Selon la jeune CEO, Adecco offre une opportunité unique et enrichissante.

Être CEO for One Month, c’est apprendre à se connaître

Très humble, Camille dévoile sa créativité et sa sensibilité pour les arts, la culture et la communication qui ont très certainement compté parmi les atouts qui ont convaincu les différents jurys. Ses capacités à restituer sa créativité, à résoudre des problèmes, à proposer rapidement des stratégies lui ont permis de se distinguer des autres. Exprimer sa pensée promptement tout en prenant position a été déterminant pour sa sélection.

Cette expérience permet aussi d’en apprendre davantage sur soi. « Il est rare dans une vie de vivre des moments où l’on peut vraiment expérimenter ses compétences physiques et mentales. On est poussé dans ses retranchements, et on se retrouve face à des personnes qui donnent tout leur temps pour nous évaluer et donner leur compte-rendu. Il est rare de se tester et de voir jusqu’où l’on peut progresser, et le processus de recrutement en soi offre cette possibilité ». Camille a découvert qu’elle possédait une source d’énergie inexplorée auparavant, une capacité à résister et à se concentrer malgré le stress et la fatigue.

Les qualités-clés d’un bon CEO

Camille n’a jamais eu d’expérience dans un grand groupe ou une multinationale auparavant.

Elle y avait, comme tout le monde, collé le cliché du management froid et distant, où tous les collaborateurs restent dans l’anonymat. Mais le management du CEO d’Adecco Group, Alain Dehaze, lui a révélé une tout autre facette du management de multinationale. Le CEO rencontre les équipes, se tient au courant de la santé et des familles des employés. Tout le monde se tutoie, les relations dépassent le cadre professionnel : les employés deviennent des amis.

Camille a été frappée par l’endurance que nécessite la fonction de CEO. « On est sans cesse en mouvement, dans l’avion, dans le train… ». Les journées d’un CEO sont longues, les rendez-vous du soir sont tout aussi importants de ceux organisés aux aurores. « Il faut toujours être concentré, être aux aguets. On est constamment mis sur le devant de la scène, notre avis est toujours sollicité et on nous demande des prises de position immédiates, des stratégies… ».  Elle ajoute qu’il faut être passionné par ce que l’on fait, avoir une vision précise de son entreprise, voir loin pour soi et ses collaborateurs.

Cette expérience : un tremplin pour l’avenir

L’avenir idéal de Camille : créer son entreprise reste un horizon possible, mais elle pourrait aussi envisager de développer son esprit entrepreneurial au sein d’un groupe comme Adecco ! Elle voudrait mener des projets d’innovation de A à Z et construire une relation de confiance avec ses équipes.

« Tout le monde peut y arriver ». Camille explique qu’il faut se donner l’occasion de s’enrichir, de se tester et d’apprendre de soi-même pour avancer et créer de belles choses autour de soi. Inspirante, Camille Clément promet de beaux jours au monde entrepreneurial. Nous lui souhaitons une belle carrière !