L’importance d’une personne de confiance en entreprise : 3 situations

FacebookTwitterLinkedInShare

En complément au conseiller en prévention, les employeurs peuvent nommer une personne de confiance, que vous pouvez consulter lors d’un conflit ou en cas de harcèlement au travail. La tâche du conseiller en prévention consiste à garantir votre sécurité générale, alors que la personne de confiance assure un soutien psychosocial. Mais quand pouvez-vous faire appel à elle ? Nous vous donnons trois exemples de situations.

Situation 1 : le stress au travail devient trop important

Les jobs qui ne provoquent aucun stress sont rares. Les délais et objectifs à atteindre font désormais partie intégrante du travail. La pression vous monte toujours plus à la tête, et vous ne savez plus par où commencer pour gérer cette tension ? Dans ce cas, une personne de confiance peut intervenir. Elle est formée pour vous aider à cibler la source de votre stress et pour trouver des solutions. Ainsi, une personne de confiance remplit une fonction capitale dans la prévention du burnout.

Situation 2 : un collègue vous rend la vie impossible

Une remarque déplacée par ci, une blague de mauvais gout par là. Apparemment, un de vos collègues ne connait pas les limites du convenable. Vous n’êtes plus à l’aise, vous demandez si vous avez fait quelque chose de mal, commencez à éviter le collègue en question… En bref, vous vous sentez victime d’intimidation. Partagez votre ressenti avec la personne de confiance, qui vous soutiendra en toute discrétion dans ce genre de situation. Et si cela s’avère nécessaire, il prévoira une intervention informelle pour mettre en garde votre collègue de son comportement inacceptable.

Situation 3 : votre patron vous fait des avances

Une situation épineuse : votre patron montre plus qu’un intérêt professionnel pour vous. Cela se remarque dans des clins d’œil, commentaires, contacts… La désapprobation ne fonctionne pas, et vous n’osez pas lui en parler par crainte des répercussions. Il s’agit clairement de harcèlement sexuel. Un entretien discret avec la personne de confiance permettra d’abord de vous apporter du confort. Mais cette personne agit aussi concrètement. Cela se produit de manière informelle, ou – en collaboration avec le conseiller en prévention – formelle. Votre employeur est alors tenu de prendre toutes les dispositions nécessaires.

Ces situations, ainsi que bien d’autres qui menacent votre bien-être au travail, font partie du domaine d’expertise de la personne de confiance. N’attendez donc pas que vos problèmes dégénèrent, mais consultez cette personne lorsqu’il le faut !