harcèlement au travail

Premiers réflexes en cas de harcèlement au travail

FacebookTwitterLinkedInShare

À notre grand désarroi, le harcèlement existe depuis que l’homme est homme. Ce phénomène n’est pas réservé aux cours d’école ; il fait également des ravages sur le lieu de travail où il nuit à la bonne ambiance et laisse une forte impression sur ses victimes. Dites désormais non au harcèlement, que vous soyez directement visé(e) ou bien observateur d’un tel comportement. Découvrez nos conseils pour vos débarrasser du harcèlement au travail !

Discuter du harcèlement au travail

Une chose à absolument éviter est de taire le harcèlement. Si vous êtes la victime de tels agissements, n’enfouissez pas vos sentiments, mais parlez-en plutôt à votre médecin traitant ou à une personne de confiance. En partageant ce que vous avez sur le cœur, vous vous libérerez d’un poids qui vous empêchait peut-être de lutter contre le harcèlement dont vous êtes victime. Si vous en êtes témoin, vous aussi vous devez agir et en discuter. C’est en brisant le tabou que vous parviendrez à améliorer la situation.

Fixer les limites et identifier les comportements problématiques

Faites clairement comprendre que le harcèlement n’est pas un comportement toléré en vous confrontant au harceleur. Gardez votre calme, soyez ferme et rappelez-lui que son attitude n’est pas acceptable. Vous constatez un harcèlement ? Dites à la victime qu’il ou elle n’est pas seul(e) et que vous êtes prêt(e) à lui apporter votre aide. Lorsque vous entendez des rumeurs, coupez-y court en faisant comprendre qu’il n’est pas correct de faire circuler de tels bruits de couloir et que vous n’aviez rien remarqué. Malgré les confrontations, le harcèlement persiste ? Il est alors temps de passer à la vitesse supérieure.

Parler avec votre responsable et consulter le règlement

Les tentatives pour contrer le harcèlement se sont soldées par un échec ? Pensez alors à discuter du problème avec votre responsable. Nous savons que cette étape n’est pas des plus faciles, c’est pourquoi vous devez vous rendre dans son bureau en ayant préparé ce que vous lui direz : veillez à pouvoir expliquer clairement les faits de harcèlement, essayez de garder votre calme et ne vous laissez pas submerger par vos émotions, au risque de vous perdre dans ce que vous dites. Si vous en avez, apportez des preuves du comportement de harcèlement pour appuyer vos dires. À la fin de votre entretien, évoquez les éventuelles solutions qui peuvent être apportées. Si vous êtes témoin d’un harcèlement, conseillez à la victime d’en parler.