collègue triste

Redonner le sourire à un collègue qui a un petit passage à vide : voici nos conseils !

FacebookTwitterLinkedInShare

Votre collègue traverse une période difficile dans sa vie, et vous préféreriez le voir à nouveau plein d’entrain ? Vous pouvez l’aider grâce à nos quelques conseils.

Pour commencer : discutez !

Il est tout à fait possible que votre collègue soit plutôt du style introverti. Qu’à cela ne tienne ! N’hésitez pas à engager la conversation. Il est bien connu que les personnes extraverties se sentent plus heureuses au travail que les introverties, car elles prennent le temps de parler. Si vous faites le premier pas, évitez tout de même d’aborder directement les sujets sensibles. Commencez par prendre une pause ensemble et par raconter quelque chose sur vous ou sur l’un de vos points communs. Votre collègue a peut-être simplement besoin de se sentir à l’aise avant de se confier à vous. Il s’agit également d’un excellent moyen de tisser des liens. Vous créerez ainsi une agréable ambiance de travail et aurez moins l’impression que vous travaillez.

Proposez votre aide

Il n’est pas rare qu’une personne se sente acculée par la pression au travail, parfois jusqu’à souffrir de burn-out. Sachez donc reconnaître les signaux envoyés par votre collègue en difficulté et offrez-lui votre aide d’une quelconque manière. Vous pouvez parfois lui offrir une bouffée d’oxygène en lui reprenant une tâche a priori simple pour vous, mais qui lui semble insurmontable. Vous n’êtes pas non plus insensible à la forte pression exercée par le travail ? Il est alors tout à fait possible que le problème soit d’ordre structurel. Parlez-en avec vos collègues afin de transmettre vos préoccupations à votre responsable.

Valorisez le travail accompli

Votre collègue a parfois besoin d’un petit coup de pouce pour se sentir à nouveau valorisé. S’il a correctement exécuté une tâche, faites-le lui savoir ! Mettez en valeur les efforts qu’il ou elle a fournis — sans en faire de trop — et montrez-lui à quel point il est une plus-value au travail.

Surtout et avant tout : soyez compatissant

Nous connaissons tous des mauvais jours. Attendez que passe sa mauvaise humeur et faites-lui simplement savoir que vous êtes là pour en parler, quand il ou elle sera prêt(e) à tout vous expliquer.