avantages extralégaux

Que faire avec vos avantages extralégaux en cas de démission ?

FacebookTwitterLinkedInShare

Donner ou de recevoir une lettre de démission n’est jamais facile. Il vous faut quitter votre cher lieu de travail pour vous mettre en quête d’un nouvel emploi, sans compter toutes les autres choses que vous avez à régler et les questions qui restent sans réponse. Par exemple, que devez-vous faire de votre GSM professionnel, de votre voiture de société et de vos éventuels autres avantages extralégaux ?

Avantages extralégaux pendant le préavis

Une fois que vous avez été licencié ou avez remis votre démission, deux options s’offrent à vous : prester votre délai de préavis ou refuser de le prester. Si vous décidez de le respecter, votre employeur est alors autorisé à vous demander de rendre vos avantages extralégaux le dernier jour de votre préavis. Si vous décidez de ne pas prester votre délai de préavis, votre employeur est tenu de vous verser une indemnité de licenciement.

Petite remarque : vous avez droit à une indemnité de licenciement uniquement si vous avez été licencié(e), et non si vous avez remis votre démission. Cette indemnité implique que, pendant toute la durée de votre préavis, votre employeur continue de vous verser tous vos frais professionnels, tels qu’établis dans votre contrat de travail. Ces frais se constituent de votre salaire, de votre pécule de vacances et des éventuelles primes.

En ce qui concerne les autres avantages extralégaux, comme les chèques-repas, les assurances, les allocations familiales, la voiture ou le GSM, votre employeur en estimera la valeur réelle qui vous sera alors versée. Si vous disposez par exemple d’un véhicule de fonction, le prix d’achat, ainsi que l’entretien et les assurances entrent en ligne de compte dans l’estimation.

Conserver le GSM, l’ordinateur portable et la voiture

Dans certains cas, il est possible de racheter votre voiture de société, votre GSM et votre ordinateur portable après votre démission. En d’autres termes, vous rachetez vos avantages extralégaux à votre employeur pour un montant qui n’est pas équivalent au prix d’achat, mais bien entendu plus bas. Si vous décidez de racheter votre GSM professionnel, vous pouvez conserver le même abonnement, même nous vous le déconseillons. Les entreprises souscrivent en général un grand nombre d’abonnements, pour lequel elles bénéficient d’un tarif préférentiel. Si vous prenez le même abonnement en tant que particulier, ce tarif ne s’applique plus et la facture sera donc plus salée.

Et pour l’assurance de groupe ?

Dernier point, mais non des moindres : l’assurance de groupe. Nous vous rassurons : vous ne perdez pas l’argent que vous avez économisé une fois que vous quittez l’entreprise. Vous pouvez choisir quatre solutions :

  • Continuer à épargner: vous ne touchez pas à cet argent et continuez d’épargner.
  • Ne pas toucher à cet argent: vous ne touchez pas à cet argent, mais vous ne continuez pas d’épargner. Cet argent vous sera versé à votre pension.
  • Transférer : vous transférez le montant économisé vers l’assurance de groupe de votre nouvel employeur et continuez d’épargner.
  • Reverser : vous vous faites verser l’argent. Cette solution n’est possible que pour les personnes de 60 ans ou plus et est fiscalement moins intéressante.