Que faire en cas d’accident de travail ?

FacebookTwitterLinkedInShare

Nous ne vous le souhaitons pas, mais un accident sur le lieu de travail ou pendant votre trajet n’est jamais à exclure. Heureusement, vous êtes assuré contre les accidents de travail par le biais de votre employeur. Voici les étapes à suivre si vous êtes dans le cas.

Informez votre employeur de l’accident de travail

Votre employeur doit être directement informé de tout accident de travail. Les termes ‘accident de travail’ incluent tous les accidents se produisant durant l’exécution de contrat de travail ou sur le chemin qui relie votre domicile à votre lieu de travail.

Votre employeur est à son tour tenu de déclarer l’accident dans les huit jours à son assurance contre les accidents de travail. C’est l’assureur, et non votre employeur, qui déterminera si votre accident est reconnu comme accident de travail.

Déclarez l’accident auprès de votre mutualité

L’étape suivante : mettre le bureau régional de votre mutualité au courant. Dans de nombreux cas, vous pouvez le faire en ligne. Sinon, vous recevrez de votre mutualité les documents nécessaires, que vous devrez compléter le plus vite possible et renvoyer.

Si l’accident vous a mis en incapacité de travail, vous devez également le dire à votre mutualité.

Remettez les preuves de vos frais médicaux

L’assureur a reconnu votre accident de travail ? Vous pouvez alors lui soumettre tous vos frais médicaux. Pour ce faire, conservez soigneusement toutes les preuves comme les attestations de soins donnés, les souches de la pharmacie et les factures médicales.

L’assureur vous versera, par ailleurs, votre indemnité d’incapacité de travail. Pendant cette période d’incapacité, vous avez en effet droit au paiement de votre salaire.

Que faire si votre accident de travail n’est pas reconnu ?

Si l’assureur tient encore la reconnaissance de votre accident de travail en délibéré ou s’il en refuse la reconnaissance, contactez votre mutualité. Sur votre demande, celle-ci peut intervenir dans les frais médicaux et paiera votre indemnité d’incapacité de travail.

Si l’accident est reconnu par la suite, la mutualité récupérera le montant qu’elle a versé auprès de l’assureur de l’accident de travail.

Job étudiant : travailler en toute sécurité

Cet été encore de nombreux étudiants seront à la recherche d’un job sur le marché du travail. L’organisation Prévention et Intérim a conçu un site internet spécialement pour eux, reprenant les consignes de sécurité pour chaque job étudiant : jesuisjobiste.be. Connais-tu les risques liés à ton domaine ?