Est-il possible de se préparer à un assessment ?

FacebookTwitterLinkedInShare

La recherche d’emploi est toujours une période stressante, mais lorsque vous êtes invité à un entretien, la probabilité que vous décrochiez ce travail passionnant grandit incontestablement. Il arrive parfois que vous soyez soumis à une évaluation, ou assessment, au cours de votre première ou deuxième rencontre. Lors de cette épreuve, faite d’exercices et de tests, l’employeur essaie d’évaluer votre intelligence, vos compétences, votre personnalité, vos points faibles et vos points forts. Est-il possible de se préparer un assessment ? Oui et non.

Comment se déroule une évaluation ?

Un assessment se compose de divers exercices et tests de sélection. Il en existe de toutes sortes et ceux-ci varient en fonction de l’entreprise et du poste que vous visez. En voici quelques-uns :

  • Tests d’intelligence : Les tests d’intelligence classiques évaluent votre QI ou votre capacité de raisonnement logique. Il existe toutefois toute une série de tests de QI et d’autres exercices qui mesurent votre vitesse de réflexion, votre raisonnement logique, la manière dont vous utilisez votre créativité pour trouver des solutions…
  • Tests de connaissance: votre futur employeur les utilise pour juger votre connaissance du secteur, du domaine et de l’entreprise.
  • Tests de compétence : Ces tests peuvent partir dans toutes les directions. Ils peuvent servir à évaluer votre connaissance du néerlandais, du logiciel Excel ou à déterminer votre réaction dans certaines situations.
  • Questionnaires de personnalité et tests psychotechniques : Il s’agit d’un large éventail de tests utilisés par les entreprises pour définir votre personnalité. Êtes-vous créatif ? Résistez-vous bien au stress ? Êtes-vous un spécialiste ou un généraliste ?

Exercez-vous à l’avance

Pour vous préparer à de tels exercices, il est toujours recommandé de les tester à l’avance. On peut difficilement donner une présentation de soi qui soit meilleure que ce que l’on est vraiment (et ce n’est pas du tout l’objectif), mais vous obtiendrez probablement de meilleurs résultats si vous savez comment le test fonctionne. Il est aussi utile de connaître les compétences et les attitudes évaluées par les différentes questions.

Un conseil : il est possible de travailler sa capacité de raisonnement logique, sa perception de l’espace et d’autres compétences logiques. Faites des jeux, des sudokus ou apprenez de nouvelles compétences créatives pour élargir votre perspective.

Apprenez à vous connaître

Lorsque vous postulez pour un emploi, la connaissance de soi est primordiale. Si l’offre d’emploi requiert une excellente connaissance de l’anglais et que vous ne maîtrisez pas la langue de Shakespeare, vous devriez en être conscient. Il est peut-être possible de remédier à vos points faibles avant de postuler. Si cela ne fonctionne pas, il est alors recommandé de souligner les tentatives que vous avez déjà entreprises et que vous voulez entreprendre pour améliorer vos compétences. Si vous êtes honnête dans votre CV et votre lettre de motivation, vous n’aurez pas de problème par la suite !

Soyez en forme, reposé et détendu

Bien que les bons tests soient élaborés pour que le résultat dépende peu des circonstances dans lesquelles vous avez été soumis à l’exercice, divers facteurs peuvent tout de même avoir un impact sur vos résultats. La fatigue, par exemple. Soyez donc toujours reposé et détendu lors d’un entretien d’embauche ou d’un assessment. Vous aurez non seulement l’air plus professionnel et approprié, mais vous réussirez également mieux vos tests.