Work Trends Study : Le Nouveau Travail est-il rentré dans les mœurs ?

FacebookTwitterLinkedInShare

Quelles sont les changements engendrés par la révolution numérique sur nos façons de travailler ? Travaillons-nous tous de manière flexible pour des employeurs conscients des avantages du Smartworking ? Comment les chercheurs d’emploi et les recruteurs font-ils appel aux réseaux sociaux pour trouver l’emploi ou le candidat idéal ? Voilà quelques unes des questions posées par Adecco dans son enquête « Work Trends Study ». Les réponses sont parfois très surprenantes. Aperçu.

L’intérêt pour le Nouveau Travail grandit… lentement

Bien qu’on ne parle plus que de « smartworking » (travailler où et quand on le souhaite), dans les faits, il semblerait que le Nouveau Travail ne soit pas si connu. Pourtant, plus de la moitié des chercheurs d’emploi aimeraient pouvoir travailler de leur domicile, ou du moins, près de chez eux. Un tiers d’entre eux aimerait travailler dans un espace de « coworking ». Un partage équitable entre travail de bureau et travail extérieur, selon les besoins du moment.

Les recruteurs sont quant à eux moins enthousiastes à l’idée du travail flexible. Favorables au travail à domicile ou dans les transports, ils aimeraient néanmoins que cela se limite à un tiers du temps de travail. Ils accordent de l’importance aux avantages du « smartworking », comme l’amélioration de l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, ainsi que la réduction des temps de transports et de leur coût. En revanche, ils prêtent moins d’attention aux autres avantages que sont l’amélioration de l’environnement de travail ou le partage des connaissances.

Le pouvoir des réseaux sociaux

Nos vies ont radicalement changé depuis l’avènement des réseaux sociaux. Il était logique que ceux-ci modifient aussi la manière de rechercher un emploi. Mais ici aussi existent des différences entre chercheurs d’emploi et recruteurs.

Les recruteurs privilégient souvent les canaux traditionnels (site de l’entreprise, job sites) plutôt que les réseaux sociaux comme outil de recherche et de sélection. Néanmoins, pour le recrutement de profils managériaux, un site comme LinkedIn est souvent utilisé.

Les chercheurs d’emploi préfèrent, quant à eux, les réseaux sociaux et accordent moins d’importance aux canaux traditionnels. Deux tiers d’entre eux utilisent régulièrement un smartphone pour leur recherche en ligne. En comparaison, seulement 41% des recruteurs le font de cette manière.

Les réseaux sociaux les plus populaires sont Facebook et LinkedIn. Les recruteurs belges passent d’ailleurs plus souvent en revue les CV des candidats via LinkedIn (43%) ou Facebook (31%) que leurs homologues internationaux (respectivement 34% et 15%).

Personal branding

La différence entre ces deux réseaux ? Facebook est excellent pour travailler son image personnelle, tandis que LinkedIn a trait à tout ce qui concerne le travail (mise à jour de Cv, relations avec d’anciens collègues…).

Etre présent sur les réseaux sociaux est particulièrement intéressant si vous recherchez un nouveau défi, de manière active ou passive. De nombreux chercheurs d’emploi sont contactés via LinkedIn. En Belgique, 18% des chercheurs d’emploi interrogés ont déjà reçu une offre d’emploi sur base de leur profil. C’est néanmoins moins que la moyenne internationale de 23%. LinkedIn est certainement « the place to be » si l’on souhaite être contacté pour un job. 80% des offres d’emplois transitant par les réseaux sociaux passent par LinkedIn.

Vos profils peuvent également jouer un rôle important dans votre recherche d’emploi, et ce, même si vous passez par d’autres canaux. Un recruteur sur trois a déjà été influencé par le profil d’un candidat sur les réseaux sociaux. Voici quelques éléments négatifs pour la candidature d’un candidat :

  • Une différence entre le CV online et offline
  • Certains traits de personnalité
  • L’affichage de photos inappropriées

 

 

Exprimer des préférences politiques ou des remarques discriminatoires peuvent rebuter un recruteur. A l’inverse, les candidats se renseignent également sur la réputation de l’entreprise.

Vous n’êtes pas encore inscrit sur LinkedIn ou votre profil aurait besoin d’être rafraichi ? Découvrez nos conseils pour créer le profil LinkedIn parfait !